DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kaesong: les 7 derniers Sud-Coréens sont partis


Corée

Kaesong: les 7 derniers Sud-Coréens sont partis

Il n’y a désormais plus de Sud-Coréens sur le site industriel intercoréen de Kaesong. Les sept derniers sont rentrés dans leur pays ce vendredi. La Corée du Nord, qui a multiplié en mars ses menaces d’attaques nucléaires, a interdit depuis le 3 avril aux Sud-Coréens l’accès à cette zone située sur son territoire.

Le 8 avril, elle avait retiré les 53 000 Nord-Coréens employés par les 123 entreprises sud-coréennes installées dans la zone de Kaesong.

La Corée du Sud avait à son tour retiré mardi dernier la majorité de ses 850 employés, mais moins d’une dizaine étaient restés afin de régler des questions administratives.

Selon le ministère sud-coréen de l’Unification, un véhicule chargé d’argent liquide doit se rendre en Corée du Nord pour honorer les paiements fiscaux réclamés par Pyongyang.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : le profil bas de la Maison Blanche