DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le bilan s'alourdit au Bangladesh : plus de 500 morts


Bangladesh

Le bilan s'alourdit au Bangladesh : plus de 500 morts

Le bilan s’alourdit au Bangladesh après l’effondrement du Rana Plaza le 24 avril dernier. On compte désormais plus de cinq cent morts, retrouvés sous les décombres de cet immeuble de huit étages qui abritait des ateliers de confection, et qui est tombé comme un château de carte.

Les secouristes ont encore retrouvé de nombreux corps écrasés ces dernières heures. Près de 3.000 ouvriers textile travaillaient dans cet immeuble pour des marques occidentales comme Mango, Primark ou Benetton, et pour un salaire moyen n’excédant pas trente euros.

Selon des témoins, le propriétaire connaissait les dangers, mais a quand même demandé aux ouvriers de venir travailler comme d’habitude le jour du drame. Jeudi, l’un des ingénieur qui avait donné l’alerte après avoir constaté des fissures, a été arrêté pour cause de négligence.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le procureur qui enquêtait sur le meurtre de Benazir Buttho abattu