DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Teknival : de la bombe !

Vous lisez:

Teknival : de la bombe !

Taille du texte Aa Aa

Alors que le Teknival 2013 débute ce vendredi, la préfecture a interdit, jeudi sur sa page Facebook, de planter des piquets ou de creuser des trous dans le sol.

La raison ? Le site se trouve sur une ancienne base aérienne où il pourrait se trouver des bombes. Le préfet a invoqué “les risques pyrotechniques liés aux bombardements subis par la base durant la Seconde guerre mondiale”.

Les organisateurs se sont dits “ébahis” par une telle décision. A quelques heures du début des festivités, le collectif s’inquiète : “On nous demande de choisir entre les risques que le vent ou les participants fassent tomber les structures ou celui de faire exploser des bombes.”

Le préfet a cependant tenté de dédramatiser l’affaire. Il a assuré que le risque d’explosion n‘était pas plus grand qu‘à Laon, où s‘étaient tenues les éditions 2011 et 2012 du festival, et où “tout s’est bien passé”.

Alors que les organisateurs attendent 40 000 participants, la préfecture a mobilisé un millier de fonctionnaires pour encadrer le festival à Cambray, dans le Nord Pas-de-Calais.

L‘évènement est “exceptionnel”, selon le préfet de la région Nord Pas-de-Calais, puisque le Teknival fête, ce week-end et jusqu‘à lundi, ses 20 ans.

N’hésitez pas à consulter la carte des festivals européens préparée par l’équipe d’euronews.