DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parti anti-européen UKIP gagne du terrain au Royaume-Uni

Vous lisez:

Le parti anti-européen UKIP gagne du terrain au Royaume-Uni

Taille du texte Aa Aa

Le parti de l’indépendance UKIP a réalisé une forte percée lors des dernières élections municipales au Royaume-Uni. Cette formation anti-européenne et anti-immigration remporte un quart des suffrages dans les circonscriptions disputées. Au total, 147 conseillers ont été élus contre huit en 2009. Nigel Farage, le chef de file de ce quatrième parti du pays, s’en réjouit: “Les gouvernements britanniques précédents nous ont engagé dans l’union politique européenne sans concertation. Et maintenant, 75% de nos lois sont élaborées ailleurs. La majorité d’entre nous voulons que notre pays nous revienne. Nous voulons faire du commerce avec l’Europe, être les amis de l’Europe, mais nous refusons d‘être gouvernés par les institutions de Bruxelles”.

Et lors de l‘élection législative partielle à South Shields, dans le nord de l’Angleterre, les conservateurs de David Cameron ont connu une défaite cuisante : ils ont été devancé par UKIP, arrivé en deuxième position, juste après les travaillistes. Le Premier ministre britannique assume ces résultats :“Je comprends que des électeurs qui nous ont soutenu par le passé ne nous ont pas soutenu cette fois-ci. Ils veulent que nous allions plus loin, que nous fassions plus pour ceux qui travaillent dur, que nous trouvions des solutions à leurs problèmes, sur le coût de la vie et la situation économique. Nous devons nous en préoccuper, nous nous en préoccupons déjà, mais on doit faire mieux.”

David Cameron, au vu des bons résultats de UKIP, a manifestement changé de ton à l‘égard des anti-européens. Lui qui les traitait jadis de “barjots et de racistes refoulés” regrette aujourd’hui ces paroles. Il veut aujourd’hui attirer ces électeurs vers le parti conservateur, en vue des élections législatives nationales de 2015.