DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Congrès juif mondial en Hongrie pour défier l'antisémitisme


Hongrie

Le Congrès juif mondial en Hongrie pour défier l'antisémitisme

La Hongrie accueille ce dimanche le Congrès juif mondial. L’organisation a choisi Budapest pour exprimer sa solidarité avec les juifs du pays, face à la montée de l’antisémitisme en Hongrie. Le Congrès a donc été placé sous haute surveillance d’autant, qu’hier, l’extrême droite a ostensiblement manifesté son hostilité, lors d’un rassemblement interdit par le Premier ministre mais finalement autorisé par la justice.

Le chef du parti Jobbik a ainsi harangué la foule en déclarant, je cite, que“Nous, les Hongrois, sommes spéciaux en Europe. Pas parce que nous sommes la nation la plus antisémite, mais parce que si toute l’Europe est à leurs pieds, si toute l’Europe leur lèche les pieds, nous, nous ne le faisons pas”.

De quoi donner des sueurs froides à la communauté juive de Hongrie, d’autant que le parti Jobbik est la troisième force politique du pays.

“La montée en puissance du parti Jobbik est seulement un symptôme”, explique le président de la Fédération des communautés juives. “Mais le plus gros problème, c’est que près d’un demi-million de Hongrois soutiennent l’extrême droite. Et que beaucoup d’entre eux acceptent son attitude agressive à l‘égard des Juifs”.

Des dizaines de milliers de personnes étaient descendues dans la rue en avril dernier pour dénoncer l’antisémitisme ambiant et rendre hommage aux 500 000 à 600.000 juifs hongrois exterminés dans les camps nazis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les chrétiens orthodoxes célèbrent Pâques ce dimanche