DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne: ouverture du procès de la "fiancée nazie"

Vous lisez:

Allemagne: ouverture du procès de la "fiancée nazie"

Taille du texte Aa Aa

Les médias allemands la surnomment la “fiancée nazie”. Beate Zschäpe est au centre de l’un des plus grands procès de néonazis de l’après-guerre. Il s’est ouvert ce lundi en Allemagne, à Munich. La femme de 38 ans est notamment accusée d’avoir participé aux meurtres de dix personnes, dont huit de nationalité ou d’origine turque.
Quatre autres personnes sont soupçonnées de lui avoir fourni à elle et deux complices qui se sont depuis suicidés, une aide logistique. Des meurtres commis entre 2000 et 2007.
Face aux accusés: plus de 70 parties civiles, essentiellement des proches des victimes. Plus de 600 témoins sont attendus à la barre. Le procès devrait durer au moins un an.

Des dizaines de personnes ont manifesté devant le tribunal de Munich à l’appel de plusieurs organisations de lutte contre la xénophobie et le racisme.

L’an dernier, au nom de l’Allemagne la chancelière Angela Merkel a demandé pardon aux familles des victimes pour les ratés de l’enquête. Les enquêteurs avaient privilégié les pistes de groupes islamistes et de “mafia turque” et n’avaient pas pris au sérieux celle de l’extrême-droite jusqu‘à la découverte du groupuscule néonazi en 2011. Des proches des victimes avaient même été accusés à tort.

Avec AFP et Reuters