DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Draghi : la croissance d'accord mais il ne faut pas relâcher les efforts budgétaires


économie

Draghi : la croissance d'accord mais il ne faut pas relâcher les efforts budgétaires

Lors d’un discours prononcé à Rome dans l’enceinte de la prestigieuse Université économique Luiss, le Président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a appelé les pays de la zone euro à garder la maîtrise de leurs finances publiques et plus particulièrement les plus endettés d’entre eux qui “ne doivent pas chercher à relancer la croissance en tournant le dos aux efforts budgétaires”.

“Dans ce contexte d’austérité, la lutte pour arriver à des décisions communes a eu un impact négatif sur les sentiments du marché. Mais désormais nous sommes arrivés à un point – a ajouté Mario Draghi – oú l’Union monétaire, pour survivre, a besoin d’un pacte de croissance parallèlement au pacte fiscal bien connu”.

“Une croissance durable est impossible sans des finances saines”, a également affirmé Mario Draghi, faisant référence à son pays natal dont la dette publique représente 130% du Produit intérieur brut.
La Banque centrale européenne a réduit jeudi dernier son principal taux d’intérêt directeur à 0,5% à un plus bas historique et son Président a assuré lundi à Rome qu’elle était prête à agir encore.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La Russie prolonge son prêt à Chypre et réduit son taux d'intérêt