DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

François Hollande : un premier anniversaire qui n'a rien d'une fête

Vous lisez:

François Hollande : un premier anniversaire qui n'a rien d'une fête

François Hollande : un premier anniversaire qui n'a rien d'une fête
Taille du texte Aa Aa

Le Président français achève aujourd’hui sa première année de mandat à l’Elysée dans un contexte de crise économique, de chômage record, et de popularité qui fond comme neige au soleil.

Du pain béni pour Jean-Luc Mélenchon et son Front de gauche, qui ont appelé hier à Paris à un grand coup de balai sur le gouvernement.

Un membre de la manifestation : “ Il a fait plein de promesses et puis il n’a rien respecté du tout, la seule chose qu’il a respectée c’est le mariage pour tous, c’est bien mais il y a plein d’autres choses, donc voilà, on se sent trahis”.

Si tous les engagements de François Hollande n’ont pas été tenus, loin de là, le mariage gay, lui, a bien été adopté, suscitant une polarisation sans précédent de la société française. Mais pour beaucoup, c’est un écran de fumée :

“Hollande a décidé notamment d’augmenter beaucoup les impôts et il n’a fait aucune économie sur le budget de l’Etat, sur tous les budgets publics, donc ça je crois que c’est vraiment le gros problème, la grosse faute”.

Ce professeur américain de Science politique pointe, lui, les divisions au sein du gouvernement de Jean-Marc Ayrault :
“Tous les chefs d’Etat et de gouvernement en Europe font face aux mêmes problèmes. Ceci dit, il y a eu des problèmes avec son style, le ressenti sur ses capacités. Mais plus que tout ça, son incapacité à rassembler les éléments très divers de son gouvernement”.

Ce matin, François Hollande a réuni son gouvernement en séminaire pour faire le point sur cette première année et envisager la suite. Il a exigé de ses ministres des “résultats”, je cite, pour 2013.