DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : disparition de "Giulio l'éternel"


Italie

Italie : disparition de "Giulio l'éternel"

Pendant un demi-siècle, Giulio Andreotti a représenté la stabilité dans une Italie qui enchaîne les crises politiques.

Sept fois président du Conseil, entre 1972 et 1992, six fois aux Affaires étrangères, Andreotti a participé à presque tous les gouvernements de l’après-guerre. Il a accompagné le décollage économique italien.

Andreotti, le chrétien-démocrate, était un catholique pratiquant. Il est allé à la messe tous les jours et a côtoyé les Papes. Il en a connu quatre, dont Karol Woytila.

Nommé sénateur à vie en 1991 par le président de la république Francesco Cossiga, Andreotti était un surdoué de l’art de la survie, du compromis, voire des arrangements en coulisses selon ses critiques.
Il a quitté la scène politique en 1992, dans la foulée de l’implosion du système politique au début des années 1990 et de l‘éclatement de la démocratie chrétienne.

En 1993, la réputation de cet ancien avocat se voit malmenée par les accusations de liens avec la Mafia. Andreotti est accusé par des repentis de collusion avec la Costa Nostra sicilienne : en échange de voix, les chefs mafieux auraient obtenu des traitements de faveur.

Des accusations niées par Andreotti :

“Quand deux de ces repentis disent qu’ils m’ont vu lors d’une rencontre avec des mafiosi, et même embrassant Salvatore Riina… Ce ne sont pas des rumeurs, c’est de l’invention”.

En parallèle, l’ancien Premier ministre a été accusé d’avoir commandité l’assassinat du journaliste Mino Peccorelli en 1979.

Andreotti a été condamné à 24 ans de prison par la cour de Perugia, annulant un précédent acquittement.

Mais en 2003 Andreotti est acquitté de ce crime par la Cour de Cassation. L’année suivante il sera aussi acquitté de collusion avec la Mafia, pour les faits postérieurs à 1980, ceux précédents cette date étant sous le coup de la prescription.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Premier tir réussi pour un pistolet imprimé en 3D