DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Front de Gauche défile pour dénoncer le premier bilan de François Hollande


monde

Le Front de Gauche défile pour dénoncer le premier bilan de François Hollande

En France, le Front de Gauche a souhaité un joyeux anniversaire à François Hollande en descendant dans la rue.

Le président français fête, ce lundi, la première année de son mandat, une première année décevante pour ces manifestants qui lui reprochent de ne pas avoir tenu ses promesses.

30 000 (selon la police) à 180 000 personnes (selon les organisateurs) se sont rassemblées place de la Bastille, à Paris, pour demander l’institution de la “VIe République” et la fin de l’austérité, avec comme figure de proue, Jean-Luc Mélenchon :

“C’est nous, qui, un an après disons : nous n’avons pas changé d’avis, nous ne voulons pas de la finance au pouvoir ! Nous n’acceptons pas les politiques d’austérité qui vouent notre peuple comme tous ceux d’Europe à une souffrance sans fin”, a ainsi déclaré Jean-Luc Mélenchon devant la foule.

Militants du parti communiste, du parti de gauche, syndicalistes ou salariés d’usines menacées de fermeture, ils étaient donc nombreux à reprendre le mot d’ordre du chef du Front de Gauche : “donner un coup de balai” à la politique après le scandale Cahuzac et lutter contre la rigueur budgétaire imposée en Europe.

“En ce moment, il y a quand même pas mal d‘économistes, y compris des gens qui – on va dire – font partie de la pensée acceptée qui, clairement, commencent à dire que cette politique d’austérité, elle nous mène droit au casse-pipe dans la mesure où les peuples s’apauvrissent de plus en plus”, explique cette manifestante.

Ce grand rassemblement contestataire est le premier organisé par la gauche depuis le 6 mai 2012, une manifestation qui sème la division dans le camp de la majorité d’après les ténors du Parti Socialiste.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tanzanie : attentat sanglant contre une église catholique