DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un musée pour Abba


le mag

Un musée pour Abba

En partenariat avec

C‘était il y a près de quarante ans. Quatre Suédois déboulaient sur la scène pop variété internationale grâce au concours de l’Eurovision qui pour une fois avait flairé du talent.

Quelques décennies plus tard sans parler des dizaines de milliers de récupérations en tout genre, Abba se décline en musée et en une expérience interactive.

Mattias Hansson, directeur du musée :

“Nous avons les guitares, les batteries, les tables de mixage et le studio. Nous avons tous les souvenirs classiques. En fait rien d’important nous manque mais nous voulions rajouter quelque chose pour que l’expérience soit drôle. Ainsi vous pouvez devenir le cinquième membre d’Abba en montant sur scène au milieu d’hologrammes alors qu’en même temps votre performance est filmée et va se retrouver sur votre ticket d’entrée parce que chaque ticket du musée d’Abba est relié a une page d’accueil individuelle d’Abba”.

L’idée du projet remonte à 2008 mais elle a vraiment décollé avec l’implication de Bjorn Ulvaeus, ancien membre d’Abba, dans le projet.

“La plupart du temps les musées portent sur des gens qui sont morts. Je me disais vous savez c’est le genre de choses où on ne se sent pas impliqués. C’est assez bizarre, assez narcissique. Et puis il y a un an c’est devenu évident que ça allait devenir une réalité, ici dans ma ville natale, les gens voulaient y aller et ils me demandaient ce à quoi ça aller ressembler. Et puis j’ai compris qu’il valait mieux que je m’implique pour que tout soit fait au mieux et je suis ravi de l’avoir fait parce que ça a été très drôle et puis c’est bien de pouvoir raconter encore cette histoire”.

Une histoire à redécouvrir ou à découvrir au musée Abba à Stockolm.

Prochain article

le mag

Projet de restauration des sculptures à Jeddah