DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Viktor Orban peine à convaincre devant le Congrès Juif Mondial

Vous lisez:

Viktor Orban peine à convaincre devant le Congrès Juif Mondial

Taille du texte Aa Aa

Le Congrès Juif Mondial s’est ouvert sous haute sécurité, ce dimanche, à Budapest car la venue des 500 délégués cristallise les tensions dans un pays où l’antisémitisme gagne de plus en plus de terrain.
C’est d’ailleurs pour cette raison que le Congrès a choisi de venir soutenir les 100 000 Juifs de Hongrie.

Pour redorer le blason hongrois, le Premier ministre s’est montré ferme à la tribune, sans pour autant annoncer de mesures concrètes pour punir les auteurs d’actes antisémites.

“Disons le clairement : la déception, la colère et la haine progressent dans le pays. Dans ce contexte, il est important de dire distinctement que l’antisémitisme est inacceptable et intolérable”, a déclaré Viktor Orban.

“Intolérable” mais visiblement légal puisque la justice a donné son feu vert à la tenue d’une manifestation “en hommage aux victimes du sionisme”. Un rassemblement organisé par le parti d’extrême droite Jobbik, troisième force politique du pays.

Son chef a ainsi pu déclarer publiquement que “Nous, les Hongrois, sommes spéciaux en Europe. Pas parce que nous sommes la nation la plus antisémite, mais parce que si toute l’Europe est à leurs pieds, si toute l’Europe leur lèche les pieds, nous, nous ne le faisons pas”.