DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kosovo : des anciens ministres soupconnés de trafic d'organes

Vous lisez:

Kosovo : des anciens ministres soupconnés de trafic d'organes

Taille du texte Aa Aa

La justice européenne a ouvert mardi dernier une enquête sur deux anciens responsables kosovars.

Alush Gashi, ancien ministre de la Santé et Shaip Muja, conseiller du Premier ministre pour la santé, sont soupçonnés d’avoir usé de leur influence pour couvrir les transplantations d’organes illégales. La justice a retenu les motifs suivants : crime organisé, trafic d’organes, coups et blessures, abus de fonction, fraude et trafic d’influence.

“Ces personnes (ainsi que six autres) devraient êtres inculpées très prochainement” selon le journal Koha Ditore, qui a révélé l’identité de deux suspects.

“15 000 euros pour vos organes”

Fin avril, cinq médecins kosovars ont été condamnés jusqu‘à huit ans de prison pour trafic d’organes, dans la clinique Medicus de Pristina.

Les donneurs étaient recrutés aux quatre coins du monde, principalement dans des pays pauvres. Ils se voyaient promettre la somme de 15 000 euros en échange de leurs organes. Les acheteurs, quant à eux, avaient à débourser jusqu‘à 100 000 euros pour les greffes.