DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les doutes de l'Onu sur des armes chimiques en Syrie

Vous lisez:

Les doutes de l'Onu sur des armes chimiques en Syrie

Taille du texte Aa Aa

L’Onu ne sait pas si des armes chimiques ont été utilisées en Syrie. La commission d’enquête chargée du dossier admet qu’elle manque de preuves pour répondre aux accusations, faute d’observateurs sur le terrain. Une déclaration qui désavoue Carla del Ponte, membre de cette même commission, qui la veille évoquait du gaz sarin utilisé par les rebelles. Une déclaration qui avait satisfait Damas, et ce représentant syrien des Affaires étrangères :

“Nous sommes sûrs à 100% que la Syrie n’a pas utilisé d’armes chimiques contre son peuple, dit Faisal Mekdad, nous sommes sûrs à 100% que l’opposition fabrique ces mensonges pour créer des problèmes et couvrir les crimes commis à Alep. Nous demandons à l’Onu de venir immédiatement.”

Les Etats-Unis eux se disent “hautement sceptiques” quant à l’usage d’armes chimiques par les rebelles :

“Nous estimons qu’il hautement probable que si des armes chimiques on été utilisées en Syrie, et il y a certainement des preuves, que le régime de Bachar al-Assad en soit responsable”, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

Un élu américain a déposé ce lundi un texte pour autoriser l’armement des rebelles syriens. Il devrait accentuer la pression sur Barack Obama pour que ce dernier augmente l’aide américaine aux insurgés, et devrait être soutenu par beaucoup de parlementaires.