DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Martin Schadt, l'inventeur des LCD

Vous lisez:

Martin Schadt, l'inventeur des LCD

Taille du texte Aa Aa

Les écrans font partie de notre quotidien. On les retrouve dans des montres, des ordinateurs, des téléphones portables… la liste semble interminable. Or 90% de ces écrans utilisent la même technologie, il s’agit d‘écrans LCD, des écrans à cristaux liquides.

Et derrière cette invention se trouve un inventeur suisse Martin Schadt. Si l’on s’en tient aux écrans des télévision 40 millions de TV LCD ont été vendues dans le monde pour la seule année 2012.

Martin Schadt :
“Ils sont plats, ils sont légers, ils fonctionnent avec un voltage très bas et consomment très peu. Aujourd’hui on peut les regarder sous n’importe quel angle, leur qualité en terme de couleur est très bonne. Ici dans ce magasin on a des radios portables, donc toutes les applications portables n’auraient pas été possibles sans cette technologie, parce qu’elles auraient trop consommé d‘énergie pour pouvoir donner toutes ces informations”.

Martin Schadt est l’inventeur de cet écran. Il habite en Suisse dans la petite ville de Liestal dans les environs de Bâle.

Martin Schadt, à l’age de 75 ans continue de travailler sur ses inventions.

On est ici entouré d‘écran à cristaux liquides. L’occasion de comprendre comment ils fonctionnent. Si on se rapproche de ces écrans on constate que l’image est composée de milliers de petits points qui changent continuellement de couleur et de brillance. Chacun est un cristal liquide, il est composé de molécules d’hydrocarbure qui changent d’orientation sous l’influence d’un champ électrique. Les LCD génèrent alors un signal optique.

Martin Schadt :
“On commence avec ces deux filtres optiques, qui sont identiques et qui sont partie intégrante de chaque écran à cristaux liquides. Ces filtres ont la propriété de ne faire passer seulement la lumière qui oscille dans une direction. Cela veut dire que si je mets ces deux filtres chacun derrière l’autre en parallèle alors la lumière peut passer et ils sont brillants. Si je fais pivoter ces filtres sur 90 degrés, alors la lumière ne peut pas passer et l‘écran semble noir.
Et un écran à cristaux liquides fait cette rotation électriquement”.

Martin Schadt a conçu le premier LCD en 1971. Pas de couleur évidemment mais un écran fait pour des montres ou des calculatrices.

Ce chercheur est en lice pour le Prix de l’inventeur européen qui sera remis par l’office européen des brevets le 28 mai prochain à Amsterdam.

Martin Schadt :
“Pour moi le fait d’inventer c’est un style de vie. On est curieux, on veut trouver de nouvelles voies, on veut découvrir de nouveaux aspects auxquels personne n’a encore pensé. C’est très excitant et c’est infini”.

Claudio Rocco, Euronews :
“Vous avez inventé une technologie qui est aujourd’hui utilisée par des millions de personnes dans le monde entier. Comment le vivez vous ?”

Martin Schadt :
“C’est très utile pour de nombreuses personnes, cela vous permet de communiquer avec des machines, avec des voitures, avec des avions etc. Je dirais que c’est très enthousiasmant”