DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paris et Berlin veulent une France forte avec l'Allemagne pour conduire l'Europe"


économie

Paris et Berlin veulent une France forte avec l'Allemagne pour conduire l'Europe"

Pour un moment, les divergences entre la France et l’Allemagne se sont tues et le jour du 25ème anniversaire du Conseil économique et financier franco-allemand, les deux ministres des finances ont fait mardi à Berlin l‘éloge du couple franco-allemand comme moteur de l’Europe.
Ce couple, vieux de plusieurs dizaines d’années a été secoué récemment par des critiques venant des rangs du parti socialiste au pouvoir en France. Le terme de confrontation a été utilisé pour l’Allemagne accusée de tuer la croissance en Europe.
130
“Nous ne sommes pas tout en Europe, a déclaré Wolfgang Schaüble le ministre allemand des finances, mais sans la France et sans l’Allemagne et une coopération étroite, rien ne marche en Europe. Ce fut le postulat de départ et c’est le minimum pré-requis pour la poursuite du projet européen….. Et si sur certains sujets nos opinions diffèrent, nous pouvons apprendre et profiter de ces différences”.
154
De son côté, Pierre Moscovici son homologue français, a tenu un langage rassurant et crédible pour son partenaire allemand.
201
“La France, c’est vrai est un pays qui pense qu’aujourd’hui elle n’a pas besoin de l’austérité. Mais c’est un pays sérieux, qui mène une politique crédible et nous n’y renoncerons pas. ça c’est un engagement que je prends ici à Berlin; et qui sera – je vous l’assure – tenu”.
220
L’engagement doit aussi être tenu de rééquilibrer le couple franco-allemand et pour l‘économie française de combler son retard sur son partenaire dans un tas de domaines : compétitivité, productivité, valeur ajoutée, croissance industrielle, santé des entreprises, marché du travail etc….etc….Les observateurs ne manquent pas de sujets de comparaison pour témoigner de l‘écart qui se creuse entre les performances des deux économies

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Dette : le Portugal teste avec succès les marchés à long terme