DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pékin nie les accusations américaines d'espionnage militaire

Vous lisez:

Pékin nie les accusations américaines d'espionnage militaire

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis accusent les autorités chinoises de se livrer à des opérations d’espionnage informatique pour acquérir des technologies et alimenter leur programme de modernisation militaire. Dans un rapport rendu public hier, le département américain de la Défense a, pour la première fois, pointé du doigt Pékin. La Chine tenterait de réduire la part des fournisseurs d’armes étrangers en s’appropriant la technologie militaire américaine et occidentale.

“En 2012, de nombreux réseaux informatiques à travers le monde, dont ceux détenus par le gouvernement américain, ont continué à être l’objet de tentatives d’intrusions, dont certaines sont directement attribuables au gouvernement et à l’armée chinoise”, a précisé le Pentagone.

La Chine a rejeté ces accusations, les qualifiant de “bla-bla” et les jugeant sans fondement. Elle a déclaré que le département américain de la Défense avait émis à plusieurs reprises “des remarques irresponsables sur le développement normal et légitime de la défense chinoise”.

Avec Reuters