DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chypre : Bruxelles avait tiré la sonnette d'alarme dès 2011


économie

Chypre : Bruxelles avait tiré la sonnette d'alarme dès 2011

Bruxelles avait mis Chypre en garde dès 2011 contre ses déséquilibres économiques. C’est ce qu’a affirmé ce mercredi le vice-président de la Commission européenne, Olli Rehn, devant la commission des affaires économiques et monétaires du parlement européen. Nicosie n’a cependant envisagé un plan de sauvetage qu‘à partir de juin 2012.

Chypre a obtenu en mars un prêt de 10 milliards d’euros en trois tranches auprès de l’Union européenne et du FMI, mais doit contribuer à son sauvetage à hauteur de 13 milliards. Pour ce faire, l‘île va ponctionner jusqu‘à 60% les comptes bancaires de plus de 100.000 euros dans la principale banque du pays – Bank of Cyprus – et liquider la seconde – la Laïki.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

OMC : le brésilien Roberto Azevedo va succéder à Pascal Lamy