DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le PKK confirme son retrait de Turquie

Vous lisez:

Le PKK confirme son retrait de Turquie

Taille du texte Aa Aa

Le commandement militaire du Parti des travailleurs du Kurdistan a entamé ce processus ce mercredi.

Les premiers groupes de rebelles doivent parvenir “en l’espace d’une semaine” à leurs bases du nord de l’Irak, où le PKK dispose de camps retranchés.

Ce retrait du sol turc se fera dès lors que le PKK n’est pas attaqué par les forces armées turques.

Le nombre des rebelles présents en Turquie est estimé à 2.000, auxquels s’ajoutent 2.500 combattants dans les bases arrières du mouvement sur le sol irakien.

“Nous sommes vraiment confiants dans ce processus de paix. Ca suffit ! Nous ne voulons plus de morts à partir de maintenant. Nous, les Turcs et les Kurdes, nous sommes tous frères et il n’y a pas de différences entre nous”, explique ce kurde.

Le 25 avril dernier, le chef emprisonné des rebelles kurdes, Abdullah Öcalan a appelé le PKK au cessez-le-feu et à se retirer de Turquie. Une annonce faite dans le cadre de négociations de paix en cours depuis la fin de l’année dernière avec les autorités turques.

Depuis le début de l’insurrection du PKK eb 1984, le conflit kurde aurait fait plus de 45000 morts selon Ankara.