DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : le parti de Berlusconi accuse les juges d'être politisés


Italie

Italie : le parti de Berlusconi accuse les juges d'être politisés

Silvio Berlusconi avait le sourire un peu figé ce jeudi, au lendemain de sa nouvelle défaite en appel. Mais en vieux routier de la politique italienne, l’ancien chef du gouvernement n’a pas sorti toutes ses cartes. Ses avocats vont déposer un recours en Cassation. Cela retardera au moins l’application de sa peine d’un an de prison confirmée par la Cour d’Appel de Milan. Et son parti attaque une fois de plus les juges. “C’est une magistrature qui fait de la politique, qui veut détruire la politique d’un certain bord, ça saute aux yeux !” a dénoncé Renato Brunetta, porte-parole du Peuple de la Liberté.

Accusé de fraude fiscale en tant que patron de Mediaset, Silvio Berlusconi est aussi condamné à ne plus exercer de fonction publique pendant cinq ans. C’est un coup dur, alors que le chef de la droite italienne a fait un retour politique fracassant lors des élections de février dernier. Son parti a d’ailleurs décidé de manifester samedi dans la ville de Brescia.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"Cyberdialogue" entre Tokyo et Washington contre les menaces