DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Accord russo-britannique pour lancer un processus de paix en Syrie


Syrie

Accord russo-britannique pour lancer un processus de paix en Syrie

Ils ne sont pas d’accord sur tout, mais sur l’essentiel, c’est à dire mettre en oeuvre des mesures communes pour stopper le bain de sang en Syrie. Le Premier ministre britannique et le président russe, qui se sont rencontrés ce vendredi à Sotchi, au bord de la mer Noire, ont par exemple prôné la formation d’un gouvernement de transition à Damas.

“Nous avons un intérêt commun qui est de mettre fin à la violence en lançant un processus de règlement pacifique, en conservant l’intégrité territoriale de la Syrie et sa souveraineté, a déclaré Vladimir Poutine. Nous avons discuté des options possibles et des démarches concrètes pour un développement positif”. La Russie reste pourtant une alliée du régime syrien. Elle doit d’ailleurs lui livrer bientôt des missiles de défense aérienne. “Ce n’est un secret pour personne que nous avons des points de vue différents, a rappelé David Cameron, mais nous croyons fondamentalement qu’il faut mettre fin au conflit, et laisser le peuple syrien choisir ceux qui vont le gouverner”.Préalablement, la Russie et les Etats-Unis se sont entendus pour trouver un règlement politique en Syrie. David Cameron doit maintenant rencontrer Barack Obama ce lundi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Visite surprise d'Angela Merkel en Afghanistan