DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des armes chimiques ont-elles été utilisées en Syrie?


u talk

Des armes chimiques ont-elles été utilisées en Syrie?

Damien, Paris (France):
“La Syrie a-t-elle franchi la ligne rouge ? Est-ce-que des armes chimiques ont été utilisées contre les rebelles ? Et du coup, est-ce-qu’une intervention armée des Etats-Unis est envisageable ?”

La réponse de Fabrice Balanche, Maître de conférences à l’Université Lyon 2 et directeur du Groupe de recherches et d‘études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient à la Maison de l’Orient:

“Effectivement en décembre 2012, il semblerait que le régime syrien ait utilisé des gaz contre un bastion rebelle à Homs. On n’a toujours pas de preuves de cette utilisation.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne affirment qu’ils ont des preuves de l’utilisation d’armes chimiques par le gouvernement syrien, mais on se souvient qu’ils avaient déjà utilisé ce prétexte pour l’intervention en Irak en 2003. Donc aujourd’hui on a du mal évidemment à les croire surtout qu’après l’intervention en Irak, tout le monde avait fait son mea culpa.

La nouvelle qui est tombée, c’est que ce serait plutôt les rebelles qui auraient utilisé ces armes chimiques contre les forces du régime syrien.

Le dimanche 5 mai dernier, Carla del Ponte qui est membre de la commission de l’ONU indépendante sur les violences en Syrie a affirmé qu’elle aurait des témoignages d’utilisation d’armes chimiques non pas par le gouvernement mais par les rebelles qui les auraient utilisé contre l’armée syrienne, notamment lors de la prise de l’académie de gendarmerie à côté d’Alep en mars 2013. Mais sans preuves officielles, il faut être prudent avec cette nouvelle.

Pour que les Etats-Unis interviennent en Syrie : ils peuvent le faire avec l’aval de l’ONU mais il faudrait pour cela que les Russes et les Chinois retirent leur véto. Ils peuvent également le faire de manière unilatérale comme ils l’ont fait en Irak en 2003 …

Mais les Etats-Unis ont-ils envie vraiment d’intervenir en Syrie ? Pour Barack Obama, le proche-orient n’est pas du tout une priorité – c’est plutôt l’Asie qui est sa priorité. Mais il y a quand même deux impératifs dans la région pour les Etats-Unis : c’est la défense des hydrocarbures du Golfe et la sécurité d’Israël. Or si la sécurité d’Israel est menacé par le conflit syrien, eh bien là, les Etats-Unis pourraient intervenir. Sous quelle forme ? Sous forme de raids aériens plutôt que sous forme de troupes au sol. Est-ce-que cela suffirait à abattre le régime syrien ? C’est toute la question.

Ce que l’on a vu avec les raids israéliens sur la région de Damas le dimanche 5 mai, c’est que ça pouvait rentrer dans le cadre d’une offensive israelo-américaine contre le régime syrien.”

Si vous voulez vous aussi poser une question dans U talk, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

La lutte contre l'homophobie, enjeu pour l'Union européenne ?