DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Insécurité grandissante en Libye


Libye

Insécurité grandissante en Libye

Deux commissariats ont été visés par des attentats ce vendredi à Benghazi, berceau de la rébellion contre le régime Khadafi. Les bombes n’ont causé que des dégâts matériels. Le vice-premier ministre libyen, Awad Ibrahim el-Barasi se trouvait sur place. “J’ai entendu l’explosion à l’aube, alors que j‘étais ici à Benghazi, témoigne-t-il. Le commissariat et l‘école qui se trouve en face ont été endommagés. Nous ne savons pas qui est derrière cette attaque, mais une enquête est en cours.”

Ces attaques sont viennent rappeler que la crise politique qui oppose les autorités aux milices de tous bords risque à tout moment de virer à l’affrontement armé.

Comme Washington mercredi, Londres a décidé ce vendredi d‘évacuer une partie du personnel de son ambassade à Tripoli.

La sécurité s’est détériorée dans la capitale depuis le siège des ministères de la justice et des affaires étrangères par des milices. Les hommes armés réclament la démission du premier ministre Ali Zeidan pour complaisance avec les anciens khadafistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux papes au Vatican pour sceller l'unité entre coptes et catholiques