DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le yen poursuit sa chute

Vous lisez:

Le yen poursuit sa chute

Taille du texte Aa Aa

Le processus de dépréciation du yen, engagé par la banque centrale japonaise, continue à produire ses effets. Pour la première fois depuis plus de quatre ans, la monnaie japonaise a en effet dépassé le seuil des 100 yens pour un dollar. Sur six mois, elle a perdu, face au billet vert, 20% de sa valeur.

Cette dépréciation irrite les partenaires du Japon, qui accusent Tokyo de provoquer une guerre des monnaies. Le ministre japonais de l‘Économie, lui, s’en défend : “Le gouvernement japonais ou la banque centrale n’ont absolument aucune intention de manipuler les taux de change. Notre seul objectif est de stopper la spirale négative causée par la déflation, revitaliser l‘économie japonaise et contribuer à la croissance de l‘économie mondiale.’‘

A travers cette politique, le gouvernement de Shinzo Abe espère sortir la troisième économie mondiale de deux décennies de stagnation. Un yen faible peut favoriser les exportations et mettre sous pression les concurrents sud-coréens ou australiens, qui ont riposté cette semaine en réduisant leurs taux directeurs.

Mais cette dépréciation a aussi des effets négatifs, car elle entraîne, pour les industriels, un renchérissement du prix des matières premières, dont ils restent très dépendants.