DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : la menace islamiste planne sur les législatives

Vous lisez:

Pakistan : la menace islamiste planne sur les législatives

Taille du texte Aa Aa

Derniers préparatifs sous haute tension au Pakistan alors que plus de 86 millions d‘électeurs sont appelés ce samedi à renouveler leur parlement et quatre assemblées provinciales.

Les Talibans pakistanais ont promis de perpétrer des attentats suicide contre les bureaux de vote. Des menaces que les Pakistanais ne prennent pas à la légère.

“Oui, les femmes qui font partie du personnel électoral ont peur du fait des menaces des Talibans. De nombreuses femmes ont refusé de remplir leur devoir d’encadrement du vote, parce qu’elles ont peur,” avoue Shabana Liaqat, employée dans un bureau de vote.

Plus de 600.000 personnels de sécurité sont sur le qui vive. Les attentats des Talibans pakistanais ont fait près de 120 morts pendant la campagne électorale. Ce vendredi matin, une explosion a fait quatre morts sur un marché dans le nord-ouest du pays.

Les candidats challengers ont cependant mené campagne tambour battant et notamment la Ligue Musulmane du magnat de l’acier Nawaz Sharif, par deux fois premier ministre. Elle est pressentie en tête.

La surprise pourrait toutefois venir du parti de l’ex-gloire du cricket, Imran Khan. Ce dernier jouit d’un surcroît de sympathie depuis qu’il s’est fracturé des vertèbres en chutant de plusieurs mètres lors d’un meeting.

Enfin le Parti du peuple pakistanais, usé par cinq ans de pouvoir, fait figure de grand perdant. Il a qui plus est mené une campagne a minima après avoir reçu des menaces des Talibans.