DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au Pakistan un scrutin législatif marqué par les attentats islamistes


Pakistan

Au Pakistan un scrutin législatif marqué par les attentats islamistes

Au Pakistan déjà 11 morts et 50 blessés quelques heures après le début du vote pour les élections législatives.

A Karachi, le premier attentat, très meurtrier, visait un candidat laïque- dans les morts, un de ses gardes du corps ainsi qu’un enfant de trois ans.

Quelques minutes après, à Peshawar, une deuxième explosion blesse au moins huit personnes. Ce sont les femmes qui sont ciblées- devant un bureau de vote qui leur est réservé.
Puis une troisième bombe non loin blesse quatre personnes.

Les attentats sont tous revendiqués par les islamistes du Mouvement des talibans du Pakistan, le TTP.

Depuis avril les actes terroristes du TTP ont coûté la vie à 130 personnes et ont réussi à dissuader de nombreux candidats de mener campagne ouvertement.

Mais aujourd’hui les Pakistanaises et Pakistanais se rendent malgré tout aux urnes pour choisir leur 342 députés et les représentants des quatre assemblées provinciales.

Le parti à la tête du scrutin désignera le prochain gouvernement, l’ancien premier ministre Nawaz Sharif, du parti d’opposition la Ligue musulmane, est donné favori.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux mafieux canadiens retrouvés morts en Sicile