DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fermeture des bureaux de vote retardée au Pakistan

Vous lisez:

Fermeture des bureaux de vote retardée au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Malgré la violence, le scrutin se poursuit au Pakistan. Sa clôture a même été retardée à cause de l’affluence et de retards. Les bureaux de vote fermeront trois heures plus tard que prévu à Karachi, et une heure dans le reste du pays. A la mi-journée, on estimait que 30% des 86 millions d‘électeurs s‘étaient déplacés.

L’ancien Premier ministre Nawaz Sharif, ici à l’image, s’est dit confiant de remporter le scrutin. Ce serait la troisième fois qu’il est porté au pouvoir.

Plusieurs équipes d’observateurs de l’Union Européenne sont présentes. Michael Gahler, le chef de la mission, est optimiste: “Je pense que si l’on compare les préparatifs électoraux avec la dernière fois il y a cinq ans, on voit des améliorations considérables. C’est ce que l’on peut déjà affirmer, cela a été confirmé, non seulement par les observateurs, mais aussi par toutes les parties prenantes.” dit-il.

Les talibans ne sont pas les seuls à inciter les Pakistanais à ne pas voter. Le leader religieux soufi Muhammad Tahir ul-Qadri a lui appelé ses partisans à manifester pacifiquement, à l‘écart des bureaux de vote pour ne pas perturber le scrutin. Comme ici à Lahore, ils dénoncent le système électoral corrompu.

Ce mouvement séduit les classes moyennes et populaires désabusées par la politique traditionnelle.