DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie accuse Damas après l'attentat de Reyhanli

Vous lisez:

La Turquie accuse Damas après l'attentat de Reyhanli

Taille du texte Aa Aa

La Turquie accuse le régime de Damas d‘être derrière le double-attentat à la voiture piégée qui a fait une quarantaine de morts et plusieurs dizaines de blessés samedi à Reyhanli, une ville frontalière de la Syrie, par laquelle transitent la plupart des réfugiés. Les autorités ont annoncé l’arrestation de neuf suspects, dont certains seraient passés aux aveux.

‘‘J’affirme que ces attaques ont été perpétrées par une organisation, dont les activités sont liées aux services de renseignements syriens’‘, a affirmé le ministre de l’Intérieur, Muammer Güler.

Damas, de son côté, dément toute implication dans ces attentats, et rejette la responsabilité sur la Turquie. ‘‘Le gouvernement turc est l’un des responsables de ce qui se passe en Syrie, et il est responsable de ce qui s’est passé samedi. Par conséquent, je demanderais à Recep Tayyip Erdogan de démissionner en tant qu’assassin’‘, a lancé le ministre syrien de l’Information, Omran Zubi.

Les attentats de Reyhanli sont les plus meurtriers commis sur le sol turc, depuis le début de la crise en Syrie.