DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau rebondissement dans le procès de Moubarak

Vous lisez:

Nouveau rebondissement dans le procès de Moubarak

Taille du texte Aa Aa

À peine repris, le procès en appel d’Hosni Moubarack a été ajourné au 8 juin prochain. Condamné à la prison à perpétuité en première instance, en juin 2012, l’ancien président égyptien avait été reconnu coupable de complicité dans la mort de plus de 800 manifestants durant la révolution.

En avril le juge s‘était dessaisi du dossier d’appel. Cette fois, la défense accuse la partie civile ne pas avoir assez de preuves. Les avocats des victimes sont pessimistes. “Je pense que la Cour ne prendra jamais de décision en ce qui concerne les meurtres des martyrs de la révolution, et le vol des biens de la population”, conclut Nasser Askalani.

Plus de trois ans après la chute du régime, la population semble se désintéresser du procès. Seuls quelques manifestants hostiles restent mobilisés. Ce nouvel épisode du procès donne une certaine satisfaction aux supporteurs de Moubarak, et inquiète ses opposants. La majorité de la population attend pour sa part de pouvoir tourner cette page aussi vite que possible, avant que l’accusé meurt, et que la vérité soit perdue.