DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pakistan: début des négociations pour la formation d'un gouvernement


Pakistan

Pakistan: début des négociations pour la formation d'un gouvernement

Après sa victoire triomphale, l’ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a lancé dimanche des consultations en vue de former un gouvernement. La victoire a pour lui un parfum de revanche. Le leader de la Ligue Musulmane revient aux affaires après avoir été renversé par un coup d’Etat en 1999. Il a déjà dirigé le pays par deux fois pendant la décennie 1990. Désormais, d’immenses défis l’attendent.

“Nawaz Sharif est confronté à de nombreux défis, en premier lieu la reprise économique, parce que les gens sont frustrés à cause de la situation économique. Il y a du chômage massif, le rythme de production est lent mais en même temps il est aussi confronté au défi de l’extrémisme religieux au Pakistan.” estime l’analyste politique Imtiaz Gul.

Le Mouvement pour la justice est arrivé en deuxième position. Son leader, Imran Khan, s’est exprimé dimanche depuis l’hôpital où il est soigné depuis une lourde chute lors d’un meeting de campagne la semaine dernière: “En général, je pense que les bases d’un véritable système démocratique sont posées au Pakistan. Il y a eu beaucoup de choses positives dans cette élection, surtout la participation des jeunes et des femmes. Le taux de participation est sans précédent. Et aujourd’hui, je suis plus optimiste qu’auparavant.” a-t-il déclaré.

Le scrutin a été marqué par une forte poussée du Mouvement pour la justice arrivé en deuxième position. La formation a su enthousiasmer les jeunes et les classes moyennes pendant la campagne en promettant la fin de la corruption au Pakistan.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye: retour à la normale après la levée du siège des ministères