DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau plan d'austerité au Portugal.


Portugal

Nouveau plan d'austerité au Portugal.

Avec ce nouveau plan d’austérité approuvée hier par la troika composée de la BCE, du FMI et de L’UE, le gouvernement portugais compte bien revenir aux normes imposées par Bruxelles.
Ce dernier vise a réduire de 30.000 le nombre de fonctionnaires, d’allonger le temps de travail de 35 à 40 heures et d’augmenter l‘âge de cotisation à la retraite passant de 60 à 65 ans.
Ces mesures doivent permettre d’atteindre par étape d’ici 2015 les objectifs de deficit fixé à 3 pour cent du pib par Bruxelles
Mais derrière ces bonnes intentions gouvernementales, les portugais continuent de souffrir.

Maria Graca Ramos est à la fois conductrice de bus et de taxi
elle explique que “la situation est de plus en plus difficile économiquenement et notamment a cause des mesures prises par le gouvernement et elle ne croit pas que cela s’améliore
elle éprouve déjà des difficultées à nourrir sa famille et craint fort l’an prochain de ne plus pouvoir y parvenir.”. Cet accord passé entre l’union européenne le FMI la BCE et le Portugal devrait permettre au pays de confirmer son delai de remboursement de prêt.

Mais pour Antonio Costa Pinto, analyste, “les gros efforts réalisés par le gouvernement devrait permettre un retour sur les marchés et l’achevement des remboursements de prêts.
Mais du point de vue de la société portugaise, qu’elles qu’en soit la réussite des mesures du gouvernement, cela aboutira nécessairement à un changement brutal de vie pour le peuple portugais”.

Le portugal en est à sa septième réévaluation de ses comptes.
Cet accord conclu hier a été plus long à obtenir que d’habitude en raison du rejet par la cour constitutionnelle de nouvelles hausses d’impots. Il ouvre cependant la voie à un versemenent d’une aide de 2 milliards d’euros dans le cadre d’un sauvetage de 78 milliards d’euros dont bénéficie Lisbonne depuis le mois de mai 2011.
Les portugais n’ont donc pas fini de se serrer la ceinture au vu des mesures de restrictions budgétaires adoptées par le gouvernement

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

ISS : David Bowie et la fuite d'ammoniac