DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : la stratégie du gouvernement est mise en cause


Turquie

Turquie : la stratégie du gouvernement est mise en cause

La polémique s’installe dans la ville turque endeuillée par le double
attentat de samedi dernier. Chaque jour, et encore ce lundi malgré la pluie, des habitants de Reyhanli crient leur colère. Ils estiment que trop de réfugiés syriens se sont installés dans leur ville – 25.000 – sans que les autorités aient prévu assez de sécurité. La stratégie gouvernementale est mise en cause. “Nous ne savons pas pourquoi tout cela arrive, ça arrive à cause des Syriens ? dit un manifestant. En tout cas, nos frères sont morts et enterrés”.

Une partie de la population turque pense également que le gouvernement paye son soutien à la rébellion syrienne. “Il y a des spéculations, de la faute rejetée sur les réfugiés et l’opposition de Syrie, a indiqué le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, mais ils n’ont pas de lien avec l’attentat”. Les secours turcs ont retrouvé de nouveaux corps sous les décombres ce lundi à Reyhanli, près de la frontière syrienne. Le bilan, porté à au moins 48 morts, reste provisoire car plusieurs personnes sont encore disparues.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : le gouvernement interdit une grève des enseignants du secondaire