DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : crainte d'une nouvelle révolte des mineurs

Vous lisez:

Afrique du Sud : crainte d'une nouvelle révolte des mineurs

Taille du texte Aa Aa

Les mineurs sud-africains de Marikana semblent reprendre le sentier de la guerre. Une grève sauvage a été lancée ce mardi dans la mine de platine. Le syndicat le plus radical, largement majoritaire, est furieux contre la direction britannique qui, selon lui, protège l’autre syndicat des mineurs, minoritaire mais plus conciliant. Les mineurs grèvistes se sont rassemblés dans un stade.“Nous n’irons pas sous terre, a clamé le chef du syndicat qui a appelé au débrayage, tant que le syndicat officiel ne sera pas chassé de la mine”. Cette centrale est en plus accusée par les grèvistes d’avoir fait assassiner l’un de leurs leaders.

Les autorités sud-africaines craignent un nouvel embrasement à Marikana. En août dernier, la police avait fait un massacre, tuant par balles 34 mineurs grèvistes.