DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gore sismique


cinema

Gore sismique

En partenariat avec

Une bande de potes américains est en vacances au Chili.
C’est la grosse fête, on prend du bon temps… jusqu‘à ce qu’un terrible séisme ne casse sérieusement l’ambiance. Voici “Aftershock”.

“C’est un film d’horreur, OK. C’est pour de faux, vous pouvez regarder le making-of et tout mais vous savez quoi ? Le monde réel est violent, c’est dangereux”, note Eli Roth, acteur et co-scénariste d’“Aftershock”. “Et ce film, c’est ce qui se passe quand il y a un tremblement de terre, que les prisonniers se retrouvent dans la nature et que les gens se mettent à fuir”.

“Tout ce qui se passe se déroule hors-champ”, souligne le réalisateur Nicolas Lopez. “Et je pense que ce qui se passe hors-champ est pire que ce que vous voyez à l‘écran parce que ça se passe dans votre tête. Et ne vous pouvez rien y faire. Parce que votre esprit vous entraîne dans des endroits très sombres”.

Comme on dit en anglais, c’est trash, gore, hardcore.
Interdit aux moins de 18 ans dans beaucoup de pays.
Une secousse tellurique sur vos écrans cet été.

Prochain article

cinema

Beyoncé, l'omniprésente