DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fête à Barcelone, les incidents à Paris

Vous lisez:

La fête à Barcelone, les incidents à Paris

Taille du texte Aa Aa

Ambiance festive à Barcelone après le 22e titre de champion d’Espagne glané par le Barça. Les catalans ont eux aussi défilé sur un bus à impériale, entre le port et la place du Docteur Ignasi Barraquer. Au total, quelques 500.000 supporteurs se seraient massés le long du parcours pour applaudir les hommes de Tito Vilanova.

Dimanche prochain, Dani Alves et ses coéquipiers auront droit à une haie d’honneur de la part des joueurs de Valladolid qu’ils recevront au Camp Nou. Ce sera sans doute sans Lionel Messi, encore lâché par sa cuisse droite lors de la victoire 2-1 obtenue contre l’Atletico Madrid.

Par contre, à Paris, la fête a été gâchée par des groupes d’ultras qui ont allumé des fumigènes place du Trocadéro. Du coup, quasiment personne n’a vu le capitaine du PSG, le défenseur brésilien Thiago Silva, soulever l’Hexagoal, le trophée récompensant le 3e titre de champion de France décroché par le club de la capitale.

La cérémonie a été écourtée et les forces de l’ordre ont dû intervenir pour disperser la foule. Bilan de ces incidents : 31 blessés et 21 personnes interpellées, selon les chiffres fournis par la préfecture de police. Quant au dîner que les joueurs du Paris Saint-Germain devaient prendre en commun sur une péniche remontant la Seine, il a été purement et simplement annulé.