DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président nigérian décrète l'état d'urgence

Vous lisez:

Le président nigérian décrète l'état d'urgence

Taille du texte Aa Aa

Des mesures extraordinaires pour répondre à une violence croissante. Au Nigéria, le président Gooduck Jonathan a décrété l‘état d’urgence dans trois Etats, le Borno, le Yobe et l’Adamawa.
Cette décision intervient au moment où des actes particulièrement sanglants frappent le pays, actes pour la plupart revendiqués par Boko Haram, l’organisation terroriste islamiste.

“J’ai demandé au ministre de la défense de déployer immédiatement de nouvelles troupes dans ces Etats. L’objectif étant d’avoir des opérations de sécurité encore plus efficaces. Les troupes et les agences de sécurité, impliquées dans ces opérations, ont l’ordre de prendre toutes les mesures nécessaires, dans un cadre respectueux des lois, pour mettre fin à l’impunité des insurgés et des terroristes”, a-t-il expliqué en conférence de presse.

A l’Est du pays, la ville de Bama s’est transformé en bain de sang.
Le 7 mai, environ 200 soldats islamistes sont entrés dans la cité, armés jusqu’aux dents. Ils ont, tout d’abord, libéré une centaine de prisonniers avant d’affronter violemment les forces de l’ordre. Le bilan est lourd : au moins 55 morts dont la moitié sont des policiers.