DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Shell, BP et Statoil soupçonnés d'entente illicite


économie

Shell, BP et Statoil soupçonnés d'entente illicite

Des grands acteurs du marché pétrolier se sont-ils rendus coupables de manipulation des prix, au détriment des consommateurs? C’est ce que tente de déterminer a Commission européenne, qui a procédé mardi à des inspections surprises au sein des groupes britanniques Shell et BP, et du Norvégien
Statoil. Ces groupes sont soupçonnés d’avoir transmis de fausses données à la société Platts, l’une des principales agences mondiales chargées de fixer les prix du pétrole.

‘‘Même de petites distorsions du marché peuvent avoir un impact énorme sur les prix du pétrole brut, les produits pétroliers raffinés et les transactions de biocarburants, portant préjudice potentiellement aux consommateurs’‘, a expliqué un porte-parole de la Commission européenne.

En plus d’avoir transmis collectivement de fausses données, Shell, BP, et Statoil pourraient avoir empêché des sociétés concurrentes de participer à la fixation des prix. Cette affaire, qui rappelle le scandale du Libor, a provoqué la colère de Londres. Le ministre anglais de l‘Énergie promet des sanctions sévères, si les fait sont avérés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Grande-Bretagne : le chômage a reculé en avril