DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Améliorer la compétitivité de l'Europe face à la Chine


Le bureau de Bruxelles

Améliorer la compétitivité de l'Europe face à la Chine

Dans 10 ans, la Chine va égaler voir dépasser le continent européen en matière d’innovation technologique. C’est l’avis de deux tiers de ces chefs d’entreprises réunis à Bruxelles pour une conférence autour de la compétitivité de l’Europe.

Selon Mark Spelman, directeur d’Accenture, une entreprise internationale de conseil en management et technologies, à l’initiative de ce sondage, “la première chose à remarquer c’est que l’Europe n’est pas homogène. En Europe, les écarts de compétitivité sont considérables. Le coût est clairement la question principale, mais il y a aussi le facteur qualité. Je pense que l’Europe doit mettre ses atouts en avant. Ce n’est pas qu’une question de coût. C’est une question de coût, et de qualité et de marque, bref c’est un ensemble…”

S’il n’est pas question de toucher à la qualité, certains souhaiteraient imposer davantage de flexibilité sur le coût du travail. Une proposition, tout naturellement, rejetée par les syndicats. A commencer par Patrick Itschert, Secrétaire général adjoint de la Confédération européenne des Syndicats: “Nous n’avons rien contre la compétitivité mais notre principe c’est que le salaire et les conditions des Européens ne peuvent pas être alignés sur ceux des Chinois.”

La recette des industriels pour améliorer la compétitivité de l’Europe : moins d’impôt dans la recherche et le développement, et davantage d’investissements dans les énergies renouvelables.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La communauté internationale se mobilise pour gagner la paix au Mali