DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Création de cellules souches embryonnaires aux Etats-Unis


monde

Création de cellules souches embryonnaires aux Etats-Unis

Avancée scientifique aux Etats-Unis : des chercheurs ont réussi à créer des cellules souches embryonnaires à partir de cellules de peau.

Ces cellules souches, c’est un peu “le graal” pour les généticiens, car elles proviennent de l’embryon humain aux tout premiers stades de son développement et ont donc vocation à former et réparer tous les tissus de l’organisme.

Une manne thérapeuthique pour les chercheurs.

“La maladie de Parkinson est causée par le dysfonctionnement d’un petit nombre de cellules. C’est un type de neurone qui ne produit pas assez de substance chimique et, chez beaucoup de patients, ces cellules ont disparu. Donc, en laboratoire, nous pouvons apprendre à créer ces neurones et les implanter ensuite chez ces patients”, explique le professeur Shoukhrat Mitalipov, de l’Université de la santé et des sciences d’Oregon.

Des cellules souches embryonnaires créées grâce au clonage : les chercheurs ont utilisé le noyau de cellules de peau contenant l’ADN d’un nouveau-né de 8 mois pour les transférer dans des ovules humains. Ces ovules ont ensuite produit des embryons, d’où ont été extraits les cellules souches.

Une technique de clonage très controversée : l’Eglise catholique américaine a hissé le drapeau rouge, estimant que cette percée scientifique ouvrait la voie au clonage d’enfants. Un débat éthique récurrent depuis la naissance de la brebis Dolly, en 1996.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bulgarie : l'ex-Premier ministre demande l'annulation des élections