DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Allemagne renonce au drone Euro Hawk: le ministre de la Défense s'explique


Allemagne

L'Allemagne renonce au drone Euro Hawk: le ministre de la Défense s'explique

Ce drone devait équiper l’armée allemande. Mais après trois ans de développement et plus de 500 millions d’euros dépensés, Berlin a annoncé l’arrêt définitif du programme. Motif invoqué: le drone Euro Hawk, version modifiée d’un appareil américain, n’a aucune chance d’obtenir l’autorisation de voler dans l’espace aérien européen, car il ne dispose pas d’un système anti-collision.

Face aux critiques, le ministre de la Défense, Thomas de Maiziere, s’est justifié.
“ Dès lors que les coûts deviennent considérables, il nous semble préférable de renoncer. Mieux vaut une frayeur à laquelle on met fin, qu’une frayeur sans fin,” a-t-il argumenté.

Une explication qui ne satisfait pas l’opposition: ce problème de certification est connu depuis fin 2011, pourquoi le ministre a-t-il attendu plus de 18 mois pour couper les vivres au programme Euro Hawk ? Il fallait bien étudier les solutions possibles avant de renoncer, s’est défendu le ministre. La Bundeswehr s’intéresserait désormais à un modèle de drone israélien. Mais aucune décision n’interviendra avant les élections législatives du 22 septembre prochain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Berlin : la maison de Barbie au centre d'une polémique