DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Croatie tente de juguler l'immigration clandestine

Vous lisez:

La Croatie tente de juguler l'immigration clandestine

Taille du texte Aa Aa

La Croatie deviendra le 28e pays membre de l’Union européenne le 1er juillet prochain. A cette date, la Croatie ne fera pas encore partie de l’espace Schengen, mais elle en fait un objectif pour 2015. Principal défi pour y parvenir: le contrôle des frontières. Car le pays est sur la “route des Balkans”, une zone de transit pour de nombreux immigrants clandestins.

“Au cours des dernières années, nous avons perfectionné nos équipements et renforcé les effectifs de la police aux frontières, sur l’ensemble du territoire, explique Josip Perkovic, un douanier croate. Nous acquérons en permanence des nouveaux véhicules et des équipements comme des caméras thermiques, des jumelles, des appareils de vision nocturne, qui sont des outils essentiels pour détecter les entrées illégales sur le territoire.”

La Croatie a près de 1400 kilomètres de frontières terrestres avec des pays hors de l’Union européenne et plus de 1000 kilomètres de côtes. Près de 6000 immigrants illégaux arriveraient chaque année en Croatie. La “route des Balkans” est également très prisée des trafiquants d’armes et de drogues. Les douaniers croates ont donc fort à faire avant d’intégrer l’espace Schengen.