DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Syrie au menu des discussions entre Erdogan et Obama


Etats-Unis

La Syrie au menu des discussions entre Erdogan et Obama

Barack Obama reçoit, ce jeudi à la Maison Blanche, Recep Tayyip Erdogan, quatre ans après leur dernière rencontre.
Au menu des discussions : la guerre en Syrie qui menace de s‘étendre au-delà des frontières turques.
Face à l’impuissance de l’ONU qui a condamné symboliquement “l’escalade des attaques” menées par le régime de Damas, Recep Tayyip Erdogan voudrait donc convaincre le président américain d’agir.
Il a également profité de sa venue aux Etats-Unis pour dénoncer la stigmatisation de l’Islam.

“Comme vous le savez, l’islamophobie se répand. C’est une tendance lourde et elle est dûe à une mauvaise perception ambiante de l’Islam”, a déclaré le Premier ministre turc. “Mais ce que nous souhaitons, c’est faire la promotion d’un Islam de l’amitié et montrer à quel point l’islamophobie est une erreur”.

Des voies s‘élèvent en Turquie pour dénoncer la politique syrienne menée par Recep Tayyip Erdogan. L’afflux de réfugiés syriens dans le sud du pays crée des tensions. Les habitants de ces zones frontalières condamnent la virulence de leur Premier ministre à l‘égard de Damas, ouvrant la voie, selon eux, à des représailles sur leur territoire. C’est en tous cas de cette manière qu‘à Reyhanli on interprète le double-attentat à la voiture piégée survenu samedi et qui a fait 51 morts.

Recep Tayyip Erdogan avait attribué cet attentat à des extrémistes turcs alaouites à la solde de Damas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Cannes J1 : « Les parapluies de Cannes »