DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le ministre de la Justice américain sous le feu des critiques


Etats-Unis

Le ministre de la Justice américain sous le feu des critiques

Questionné par plusieurs législateurs sur son rôle dans l’affaire des écoutes téléphoniques de membres de l’Associated Press, Eric Holder a nié être à l’origine de cette opération, sans toutefois la désapprouver.

“C’est un domaine réservé au procureur général adjoint. Je ne peux rien vous dire sur la façon dont ces écoutes ont été menées car je n’ai tout simplement pas pris part à ce dossier”, a-t-il déclaré.

Dans le monde de la presse, la colère et la consternation dominent. “Atteinte à la liberté de la presse” et à “la vie privée”, peut-on lire dans les éditoriaux. Pour le département de la Justice, il y avait au contraire un danger pour la sécurité nationale. L’opération visait à démasquer les sources de journalistes d’AP après la publication d’un article sur un attentat avorté au Moyen-Orient d’un vol en partance pour les Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'ONU condamne l'escalade de la violence en Syrie