DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lutte contre l'insécurité et pénuries au Vénézuéla


Venezuela

Lutte contre l'insécurité et pénuries au Vénézuéla

Le gouvernement venezuelien deploie l’armée pour lutter contre la criminalité, le plus grave problème selon Nicolás Maduro, le president élu de justesse le mois dernier. Trois mille soldats vont garder les rues de Caracas dans le cadre du “Plan Patrie Sûre”. Seulement dans le quartier de Petare, ils sont un millier d’effectifs, toutes les forces de sécurité confondues, comme l’explique el chef du dispositif a Petare, le général Antonio Benavides: “Ici, nous avons incorporé la police militaire pour qu’elle se concentre elle aussi sur les fonctions de protection des citoyens, pour garantir la sécurité qu’ils méritent à tous les habitants de Petare ici dans l‘état de Miranda.”

La décision de militariser la lutte contre le criminalité ne fait pas l’unanimité, pour l’oposition cela ne règlera pas le problème car ce n’est pas à l’arme, mais à la police et à la justice de combattre ce fléau, qui fait du Venezuela le cinquième pays le plus dangereux au monde selon l’ONU.

En 2012 le gouvernement reconnait seize mille soixante douze homicides, et un taux de 55,2 homicides pour 100 000 habitants.

Or, l’Observatoire Venezuelien de la Violence, une ONG qui s’efforce de publier ses propres chiffres sur ce phénomène dénombre 21 692 homicides, soit un taux de 73 meurtres pour 100 000 habitants.

Mais le gouvernement est aussi acculé par un autre problème: la pénurie de produits de base, notament le papier toilette. Mercredi les gens se sont precipité dans ce supermarché de la capitale pour s’approvisioner, comme cette habitante de Caracas: “ça fait deux semaines que j’en cherche, et j’ai vu toutes ces armées en train de patrouiller et ils m’ont dit qu’il en avait ici, alors je fais la queue.” dit-elle.

Selon le gouvernement il y a une campagne pour alarmer les Vénézueliens dont le but serait de déstabiliser le pays. En tout cas, le ministre du commerce, Alejandro Fleming, a annoncé des importations d’urgence de papier toilette: “La révolutiopn va apporter ces prochains jours l‘équivalent de cinquante millions de rouleaux de papier toilette. A partir de ce vendredi et jusqu‘à mercredi prochain, nous allons recevoir un premier envoi équivalent à vingt millions de rouleaux qui nous permettront au moins de couvrir les besoins pour une semaine, et même plus.” a-t-il déclaré.

Ces derniers jours c’etait la farine et d’autres aliments de base qui manquaient dans les rayons. Le president Maduro est allé jusqu‘à accuser le géant agroalimentaire Polar de retenir ses stocks pour créer de la pénurie. L’Etat et l’entreprise ont finalement promis de lutter ensemble contre la pénurie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Croatie tente de juguler l'immigration clandestine