DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire iranien: discussions "utiles", mais pas d'avancées avant la présidentielle de juin


Iran

Nucléaire iranien: discussions "utiles", mais pas d'avancées avant la présidentielle de juin

Des discussions “longues et utiles” sur le programme nucléaire iranien: c’est ainsi que le négociateur iranien Saïd Jalili a qualifié l’entretien d’hier à Istanbul avec Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l’Union européenne. Si le climat des discussions est bon, il n’y a eu aucune avancée sur le fond. La date de la prochaine rencontre n’a pas été fixée.

“ Ce sera soit avant, soit après la présidentielle en Iran. Ces pourparlers représentent un enjeu national, indépendamment des clivages politiques, a déclaré Saïd Jalili, le chef des négociateurs nucléaires pour l’Iran. Car le peuple et les partis politiques iraniens sont tous partisans du programme nucléaire.”

Saïd Jalili lui-même s’est inscrit sur la liste des candidats à l‘élection présidentielle du 14 juin. Il fait partie des favoris pour succéder à Mahmoud Ahmadinejad, qui ne peut pas se représenter après deux mandats.
L’Agence internationale de l‘énergie atomique (AIEA), le conseil de sécurité de l’ONU et l’Union européenne sont prévenus: le départ de Mahmoud Ahmadinejad ne devrait pas faire changer la politique nucléaire de Téhéran.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Allemagne renonce au drone Euro Hawk: le ministre de la Défense s'explique