DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Obama obtient la démission du président de l'I.R.S


Etats-Unis

Obama obtient la démission du président de l'I.R.S

Sa réaction ne s’est pas faite attendre.
Barack Obama s’est présenté très remonté aux journalistes après les révélations sur les agissements de l’I.R.S, le fisc américain.
Le service a avoué avoir ouvert des enquêtes abusives concernant des groupes politiques classés à droite..
Colère dans le camp républicain qui réclame des comptes au président américain.

“J’ai réexaminé le rapport du Département du Trésor et celui-ci révèle une conduite absolument inexcusable. C’est inexcusable et les Américains ont le droit d‘être en colère et moi aussi je suis en colère. Je ne tolèrerai ce type de comportement dans aucune agence américaine et particulièrement celle du fisc étant donné les pouvoirs dont elle dispose et l’accès direct qu’elle a sur nos vies. Aujourd’hui, le secrétaire au Trésor, Jack Lew, a demandé la démission du président par intérim car étant donné la controverse qui entoure cette question, il est important de mettre en place un nouveau leadership qui permettra de restaurer la confiance et d’aller de l’avant”, a-t-il déclaré dans une courte allocution à la Maison Blanche.

“Tea Party” ou “Patriote”. Ce sont quelques uns des mots-clés qui permis de cibler certains groupes politiques lorsque ceux-ci émettaient une demande d’exonération fiscale tout à fait légale. En contrepartie, le fisc faisait une enquête poussée, “trop poussée” d’après les responsables de ces groupes. La Maison Blanche a nié toute implicaton dans ces agissements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le ministre de la Justice américain sous le feu des critiques