DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Obama : "pas de formule magique" en Syrie


Etats-Unis

Obama : "pas de formule magique" en Syrie

Les Etats-Unis et la Turquie vont continuer à faire pression pour obtenir le départ de Bachar al-Assad et pour parvenir à une transition en Syrie. Le président américain Barack Obama et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan ont réaffirmé leurs convergences de vue ce jeudi, lors d’une entretien à la Maison-Blanche.

Les deux dirigeants ont dénoncé tout recours à dse armes chimiques de la part du régime syrien.

“Il n’y a pas de formule magique face à une situation extraordinairement violente et compliquée comme celle de la Syrie, a expliqué Barack Obama. Je n’exclus pas la possibilité de mesures supplémentaires, aussi bien diplomatiques que militaires”.

“La Syrie ne doit pas être une région contrôlée par les groupes terroristes, a dit pour sa part Recep Tayyip Erdogan. L’utilisation des armes chimiques doit être empêchée. La sécurité de toutes les minorités doit être assurée. Ce sont nos priorités concernant la question syrienne. Je crois qu’aujourd’hui, c’est une journée historique, une journée qui marque un tournant dans les relations entre nos deux pays”.

Le Premier ministre turc a par ailleurs indiqué qu’il comptait se rendre le mois prochain à Gaza et en Cisjordanie. Il a dit espérer que ce déplacement contribuera à l’unité des Palestiniens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Menacés de sanctions, les enseignants grecs annulent leur grève