DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eurovision : les cinq 'grands' et la Suède, pays hôte

Vous lisez:

Eurovision : les cinq 'grands' et la Suède, pays hôte

Taille du texte Aa Aa

Depuis 2000, la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni sont qualifiés d’office à chaque concours de l’Eurovision en raison de leur statut de plus gros contributeurs financiers à l’Union européenne de radio-télévision (EBU), productrice du concours.

L’Italie, qui a été persuadée de revenir à la compétition après un hiatus volontaire de 14 ans, est aussi qualifiée automatiquement pour les mêmes raisons. La Suède, vainqueur de l‘édition 2012, a aussi son pass pour la finale afin d’y défendre son titre.

Alors, analysons ces six ‘grands’.

Critiques des premières demi-finales
Critiques des deuxièms demi-finales

Mais qui sommes-nous pour juger
Le jury d’euronews est composé de trois journalistes mélomanes mais non musiciens qui se sont réservés le droit d’être honnêtes tout en tentant de respecter les artistes : Mark Davis (que l’on peut surprendre habituellement en train d’écouter Pearl Jam, Jake Bugg, les Stones Roses), Thomas Seymat (Alt-J, Franck OCean, Daft Punk) et Marie Jamet (Marvin Gaye, Pulp, Clinic)

France


Amandine Bourgeois - "L'Enfer Et Moi"


TS : Le départ es prometteur, comme une Amy Winehouse française, une maîtresse méprisée qui cherche sa revanche. Mais le climax auquel on s’attend après la montée de la musique et des guitares n’explose jamais et la voix, pourtant acclamée, de la chanteuse n’est jamais à la hauteur de la chanson. Le soufflé retombe à plat. 6 points, cote : 40 contre 1.
MJ : Amy Winehouse ? Tu es bien trop gentil. D’après moi, elle fait plutôt pensé à Patricia Kaas et ça n’est pas un compliment. Son chant maniéré tourne à la performance et ça ne sert pas la chanson mais son ego. C’est comme si elle criait “écoutez comme je chante bien ; voyez tous ces changements de tonalité que je peux faire”. Je dé-te-ste ça à un point… La musique monte effectivement de manière prometteuse et sonne plutôt bien mais à la fin elle fait ‘pshhiitt’. 0 point pour être aussi prétentieuse, cote : 66 contre 1.

Allemagne


Cascada - "Glorious"


MJ : Prenez une chanteuse à voix, une boîte à rythme euro-dance ; ajoutez un bustier pigeonnant brillant et deux choristes prétexte. Secouez. Et voilà ! 2 points, 66-1 to win.
MD : Une chanson de club qui sonne comme n’importe quelle autre chanson de club. Ça n’est pas une mauvaise chanson de club d’ailleurs puisqu’elle remplit tous les critères requis (un crescendo euphorique de beats synthétiques, des bras en l’air, des paroles du genre ‘on est jeune dans nos coeurs et on est libre’). Mais ce titre ne gagnera aucune compétition si ce n’est celle du ‘titre le plus commun de club’ et même l’Eurovision vaut mieux que ça. 2 points, cote : 80 contre 1.

Italie


Marco Mengoni - "L'Essenziale"


MJ : Une ballade triste avec piano et violon en italien. Un bon potentiel de notes moyennes. 4 points, cote : 66 contre 1.
MD : Même si Marco, qui a une voix plaisante qui va plutôt bien avec son joli minois, récoltera quelques points de la gente féminine, j’imagine mal la chanson générer d’elle-même suffisamment d’enthousiasme du jury et du public pour atteindre des sommets. 8 points, cote : 80 contre 1.

Espagne


El Sueno de Morfeo - "Contigo Hasta El Final"

*MJ :*Quand l’Espagne fantasme l’Irlande… cela donne une chanson de rock folklorique irlandais en espagnol. Dans le clip on retrouve beaucoup de falaises et un cheval blanc qui court au ralenti avant de poser sa tête sur l’épaule de la chanteuse drapée dans une robe rose et vaporeuse. Très ‘Eurovision’ mais probablement pas un futur gagnant. 4 points, cote : 150 contre 1. *MD :*L’Espagne essaie peut-être de copier les succès de l’Irlande à l’Eurovision en lui empruntant un peu de sa musique folklorique. Le résultat sonne un peu comme The Corrs mais espagnol. Los Corrs. La voix de la chanteuse est fantastique. Elle aussi très belle. Si l’Espagne gagne (ce qui est peut probable à mon avis, mais pas impossible), ça sera parce qu’elle aura charmé les juges et le public. Je ne suis pas sûr que la chanson est les bras pour se hisser au top. 8 points, cote : 50 contre 1.

Royaume-Uni


Bonnie Tyler - "Believe in me"

*MD :*Bonnie Tyler. La voix (Total eclipse of the heart, Holding out for a hero) est immédiatement reconnaissable. Si elle n‘était pas chantée par Bonnie Tyler, on dirait de cette chanson qu’elle n’a aucune chance. Mais c’est Bonnie Tyler, alors peut-être, elle peut même gagner. Peu-être. 6 points, cote : 40 contre 1.
MJ : Une célébrité à l’Eurovision. Certains pourrait trouver cela injuste pour les autres concurrents moins connus. Ça n’est pas mon cas car je n’ai jamais aimé Bonnie Tyler et ne l’aimerai jamais. Je dois bien reconnaître, malgré tout, qu’elle est parfaitement à sa place dans le style Eurovision donc, après tout, c’est peut-être logique qu’elle soit là. 2 points, cote : 66 contre 1.

Suède


Robin Stjernberg - "You"


TS : Jouant à domicile, le chanteur de 22 ans au visage lisse parvient avec son talent vocal à faire d’une chanson un peu bête en un tube-à-gagner. Pas un de mes favoris mais certainement un vrai challenger. 8 points, cote : 20 contre 1.
MJ : Je ne connais pas vraiment les morceaux de Justin Bieber mais ce jeune homme lui ressemble et sonne exactement comme j’imagine les chansons de Bieber. Comme Thomas, je pense que ce titre est parfaitement calibré pour être une machine de guerre de la gagne. 4 points, cote : 20 contre 1.