DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Eurovision: nos pronostics et ceux des bookmakers


le mag

Eurovision: nos pronostics et ceux des bookmakers

En partenariat avec

Le Danemark caracole en tête des pronostics chez les bookmakers à une journée de la grande finale de l’Eurovision 2013.

La concurrente Emmelie de Forest est donnée gagnante à 4 contre 6. Pour ceux qui ne sont pas familiers des paris, cela veut dire que si vous pariez un euro sur la victoire du Danemark et qu’il gagne, vous récupérez votre euro plus 66 centimes de gain. Donc le Danemark est un favori sérieux dans un concours qui voit s’opposer 26 concurrents et dont l’issue est difficile à prévoir.

En deuxième position de favoris, la Norvège, donnée à environ 5 ou 6 contre 1 (donc si la Norvège gagne et que vous avez parié un euro, vous récupérez votre euro plus 5 ou six euros)

Après ces deux scandinaves, viennent trois concurrents de l’est : l’Ukraine (environ 10 contre 1), l’Azerbaijan (entre 10 et 12 contre 1) et la Russie (entre 10 et 16 contre 1).

Les outsiders sont l’Arménie, pour laquelle vous trouvez des cotes à environ 200 contre 1 et l’Espagne et la France.

Le jury spécial eurovision d’Euronews a étudié avec attention toutes les chansons de cette année et évalué leurs chances de succès.
Ce jury est loin d‘être unanime mais le consensus donne la Norvège comme ayant de grandes chances de gagner.
Voici une sélection des titres dont nous pensons qu’ils sont bien placés pour gagner et aussi des titres dont nous reconnaissons qu’ils nous ont assez plu.

Mais qui sommes-nous pour juger
Le jury d’euronews est composé de trois journalistes mélomanes mais non musiciens qui se sont réservés le droit d’être honnêtes tout en tentant de respecter les artistes : Mark Davis (que l’on peut surprendre habituellement en train d’écouter Pearl Jam, Jake Bugg, les Stones Roses), Thomas Seymat (Alt-J, Franck OCean, Daft Punk) et Marie Jamet (Marvin Gaye, Pulp, Clinic)

Norvège


Margaret Berger – I feed you my love


MJ: Une belle blonde langoureuse, de la révèrb, un gimmick à base de boum boum fuz fuz un peu dance, et de grandes envolées lyriques sur des paroles d’amour qui transportent les foules. La Norvège tiendrait-elle sa revanche (voire notre encadré ‘Petite histoire de l’Eurovision) ? 10 points, cote : 20 contre 1.
MD: Cette chanson pourrait très bien faire l’ouverture du dernier James Bond. La voix de la chanteuse rappelle cette de Shirley Manson de Garbage (The World is not Enough). Le morceau est un peu différent des autres présents cette année ; il se démarque car il est légèrement plus sombre. Je pense que cette fois la Norvège a de bonne chance de gagner. 12 points, cote : 10 contre 1.

Roumanie


Cesar - It's My Life


TS: Bien sûr, il est très tentant de se moquer de la chanson de Cesar avec sa voix aiguë de contreténor, sa boucle dance années 90, interrompue par un break dubstep complètement inapproprié. Mais la performance vocale ne prête pas à rire. Ce mélange à peine croyable pourrait même gagner. 6 points, cote : 16 contre 1.
MD: Mon dieu, Cesar a vraiment une voix incroyable. Il pourrait jouer le Fantôme de l’Opéra à lui tout seul, en chantant tous les rôles. Les comédies musicales de l’austérité. Comme Thomas, je ne sais pas qui a pu imaginer que le passage dubdstep serait une bonne idée. Qu’est-ce qu’ils ont tous cette année avec ces séquences dubstep de 15 secondes ? Ceci mis à part, c’est vraiment le show tout-Cesar. Ce mec est né pour être sur scène et c’est un vainqueur potentiel même si c’est un peu bizarre et même un peu effrayant. 10 points, cote : 8 contre 1.

Estonie


Birgit Õigemeel - Et Uus Saaks Alguse

TS : Un des bons côtés de l’Eurovision c’est de pouvoir entendre des chansons dans des langues que l’on n’a pas l’habitude d’entendre tous les jours. Mais les intonations lyriques de l’Estonien, les yeux clairs et les fossettes de la chanteuse ne suffiront pas à rattraper cette chanson indescriptible. 2 points, cote : 60 contre 1.
MD : J’aime assez bien celle-là. Sûrement parce que mon Papa écoutait beaucoup Rita Coolidge et il y a un peu de Rita chez Birgit. Rien de bien fantaisiste, juste une jolie fille dans une jolie robe avec une voix douce. Cette chanson me donne même envie d’apprendre l’estonien. Est-ce que Birgit donne des cours ? 10 points, cote : 8 contre 1.

Irlande


Ryan Dolan - Only Love Survives

TS: Ce morceau accumule tellement de clichés et de gimmicks euro dance qu’on a l’impression qu’un génie maléfique aurait trouvé la formule mathématique parfaite du hit dance de l’Eurovision. Attendez-vous à un déferlement de remix en bande-son de tous les vacanciers européens, des côtes de la Mer Noire aux Iles Canaries. 5 points, cote : 50 contre 1.

MD: Un génie maléfique ? Le clip est plein de gens en train de faire des cœurs avec leurs doigts et répandant l’amour d’une manière générale. Donc si c’est l’œuvre d’un génie maléfique, il n’est pas très doué pour être méchant. De la house entraînante, un message positif, et c’est déjà la fin du printemps. C’est exactement ce dont ce continent à besoin maintenant, bon sang ! 10 points, cote : 8 contre 1.

Hongrie


ByeAlex – Kedvesem


MD: Un joli clip qui montre les paroles en hongrois afin que l’on puisse chanter aussi. Ou du moins essayer de le faire. Ça va être intéressant de voir comment ils vont traduire ça sur scène. Le morceau sonne un peu comme du Badly Drawn Boy. Il n’est pas assez dynamique pour pouvoir gagner mais l’air est joli. 10 points (sur 12), cote : 66 contre 1.
MJ: Un joli morceau indie, avec un rythme sautillant souligné par des handclaps un peu doux. Ce type de rythme et de voix me rappelle un peu l’un de mes groupes favoris, les Papas Fritas, mais sans la voix féminine. Mais dans cette chanson, la voix légèrement voilée du chanteur est suffisamment jolie pour fonctionner seule. Je leur donne mes douze points mais malheureusement je leur vois une cote de 200 contre 1 de gagner.

Prochain article

le mag

Malmö capitale du kitsch