DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ancien directeur de la Caja Madrid à nouveau libre


Espagne

L'ancien directeur de la Caja Madrid à nouveau libre

Après avoir passé sa première nuit en prison jeudi soir, Miguel Blesa a finalement retrouvé la liberté. L’ancien directeur de Caja Madrid, plus ancienne des caisses d‘épargne espagnoles, aujourd’hui disparue, est visé par une enquête sur des irrégularités qui auraient été commises lors de l’acquisition de la City National Bank de Floride en 2008.
Le banquier avait été placé en détention provisoire, mais la caution fixée à 2, 5 millions d’euros a finalement pu être rassemblée.
Miguel Blesa est le premier des grands banquiers espagnols a être emprisonné depuis le naufrage du secteur banquier du pays.

“Les institutions fonctionnent de façon à ce que la loi soit appliquée et que cela soit fait de manière égale, a estimé Soraya Saenz de Santamaria, la vice-présidente du gouvernement espagnol. Et ça, c’est toujours un fait très positif.”

“C’est probablement le debut d’un processus pour rendre des comptes, a jugé Ramon Jauregui, membre de l’opposition socialiste. C’est logique et raisonnable, il faut que ça se passe comme ça, parce que cela fait partie d’un état de droit et aussi d’une exigence de la citoyenneté. Il y a un énorme malaise social par rapport à tout cela.”

Pour autant, Miguel Blesa n’en a pas encore fini avec la justice. Il reste en liberté conditionnelle.

La fusion de la Caja Madrid avec six autres établissements avait donné naissance, en 2010, au géant Bankia.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : l'Iran prévient les Européens de la présence de djihadistes "à leurs portes"